Crédit:

La santé et l’épanouissement, les plus beaux cadeaux de 2021

Jour pour jour, cela fait déjà un an que le monde traverse une crise sanitaire sans précédent. Les frontières sont fermées, toutes les activités à l’arrêt, les avions sont cloués au sol et un changement de mode de vie. Toute l’humanité est plongée dans l’inquiétude totale d’avenir. Mais aujourd’hui, l’espoir y est par la grâce de l’éternel Dieu pour sa compassion. Cette année, les plus beaux cadeaux sont la santé et l’épanouissement pour tous. Que 2021 soit une année de réjouissance pour tout le monde, une année de réalisation des rêves de tout un chacun(e) et surtout, une année sans covid-19.

Après plusieurs mois de confinement, de couvre-feu, de port obligatoire du masque en lieu public, les vœux les plus chers de cette année sont la liberté individuelle et la santé.

Car dit-on, « un peuple qui ne s’épanouit pas, n’est pas en bonne santé« 

La Covid-19 nous a rendu tous malades. On est maintenant plié sur soi-même, sans concert, danse, soirée de Gala, football, accolades, et bisous. Se sont les mauvais souvenirs que nous gardons à présent. Notre souhait du nouvel an est que tout redevienne normal et que la vie continue sans la maudite Covid-19.

L’espoir y est avec les vaccins Pfizer et BioNTech

crédit photo : pixabay.cc

Le vaccin contre la Covid-19 a déjà été confirmé la dernière semaine de l’année en Europe et plus précisément en France. Donc, l’espoir y est avec BioNTech, une société allemande de biotechnologie et son partenaire Pfizer, une entreprise pharmaceutique américaine, pour l’efficacité de leur sérum contre la Covid-19. Alors, la campagne de vaccination continue de faire son chemin et va s’étendre également dans d’autres continents. Nous pouvons dire qu’il y a une lueur d’espoir et qu’un bon jour, la vie deviendra comme avant sans craindre aucun danger d’infection de ce virus.

Le vaccin contre la Covid-19, une crainte en Afrique

Le vaccin contre la Covid-19 suscite des débats et une crainte en Afrique. Beaucoup des gens se posent des questions : pourquoi vouloir tester le vaccin en Afrique ? Ne serait-ce pas une manière d’exterminer les Noirs ? Pourtant, la Covid-19 a moins fait de dégâts humains en Afrique. Donc, le vaccin reste une crainte ou la peur pour la plupart des gens. Même si le vaccin serait sur une base de volontariat, la population tout entière se méfie du sérum pour les effets à long terme.

D’autres personnes disent qu’ils ne sont pas partants pour cette campagne de sensibilisation du vaccin contre la Covid-19. Selon les on-dit, certaines personnes racontent bien sûr que l’Afrique a toujours été un champ d’essai des armes mais cette fois-ci, le vaccin est mal barré et il n’a pas sa place en Afrique. Or, la pandémie fait sa progression à pas de caméléon et tue silencieusement sans qu’on se rende compte de la gravité de cette maladie sur le continent.

2021, une année d’espérance

À présent, l’espoir reste notre garantie et notre force pour braver les difficultés de la vie. De plus, nous devons travailler main dans la main pour garder notre rythme. Nous avons besoin les uns des autres pour s’entraider dans la société. Notamment, le pape François nous le rappelle dans sa lettre encyclique Fratelli tutti :

« Personne ne se sauve tout seul »

Donc, pour barricader la route du coronavirus, il faut une prise de conscience collective du danger que traverse notre planète maintenant. Vive 2021 sans Covid-19 !

Partagez

Auteur·e

lencreverte

Commentaires